Poésie des Enluminures

Le Pèlerinage de la vie humaine / Guillaume de Digulleville
L'œuvre, de 13 540 vers, décrit comment, après la lecture du Roman de la Rose,
Guillaume, dans une vision, fait un pèlerinage spirituel vers Jérusalem.
C'est d'ailleurs un anti – Roman de la Rose, qu'il appelait le roman de la Luxure.
L’histoire de l'œuvre est curieuse : il dut l'écrire deux fois, l'original ayant été volé.
Mais c’est la première rédaction, de 1330-31, reniée pour son imperfection,
et non la seconde, de 1335, qui s’est largement diffusée

"Lecteur, fais attention,
toi qui lis ce livre.
A la fin de l'ouvrage,
tu ne seras plus le même."





Songe de Guillaume de Digulleville : la Jérusalem céleste





Songe de Guillaume de Digulleville : la Jérusalem céleste





Songe de Guillaume de Digulleville : la Jérusalem céleste





Le Pèlerin et Grâce de Dieu





Grâce de Dieu montrant sa maison au pèlerin





Baptême du pèlerin





Moïse remettant un pot d'onguents à son official





Mariage





Raison prêchant





Grâce de Dieu présentant le pèlerin à Moïse





Raison prêchant





Raison prêchant





Grâce de Dieu et le pèlerin dînant avec Moïse





Raison et le pèlerin





Nature et Grâce de Dieu





Nature et Grâce de Dieu





Charité et Pénitence devant le pèlerin et des clercs





Charité et Pénitence devant le pèlerin et des clercs





Moïse donnant la communion devant Grâce de Dieu et le pèlerin





Grâce de Dieu sortant d'un coffre un bourdon et une besace





Grâce de Dieu remettant au pèlerin le bourdon





Grâce de Dieu montrant au pèlerin ses armes





Grâce de Dieu montrant au pèlerin ses armes





Grâce de Dieu armant le pèlerin





Grâce de Dieu armant le pèlerin





Grâce de Dieu armant le pèlerin





Grâce de Dieu armant le pèlerin





Grâce de Dieu armant le pèlerin





Grâce de Dieu armant le pèlerin





Grâce de Dieu armant le pèlerin





Pèlerin ôtant ses armes devant Grâce de Dieu





Pèlerin désarmé





Le Pèlerin et Grâce de Dieu





Guillaume de Digulleville écrivant





Guillaume de Digulleville écrivant





Guillaume de Digulleville écrivant





Le Pèlerin et Rude Entendement (Le)





Le Pèlerin et Rude Entendement





Le Pèlerin, Raison et Rude Entendement





Le Pèlerin et Rude Entendement





Le Pèlerin et Rude Entendement





Le Pèlerin, Raison et Mémoire





Le Pèlerin et Raison





Le Pèlerin rencontrant Oisiveté





Le Pèlerin rencontrant Oisiveté





Paresse entravant le cheminement du pèlerin





Paresse frappant le pèlerin





Paresse frappant le pèlerin





Le Pèlerin rencontrant Flatterie et Orgueil





Paresse entravant le cheminement du pèlerin





Le Pèlerin rencontrant Flatterie et Orgueil (Le)





Le Pèlerin, Flatterie, Envie, Trahison et Détraction





Le Pèlerin, Orgueil et Colère





Le Pèlerin, Paresse et Mémoire





Le Pèlerin et Convoitise





Le Pèlerin et Convoitise





Le Pèlerin, Gloutonnerie et Luxure





Luxure et Gloutonnerie frappant le pèlerin





Grâce de Dieu rendant au pèlerin son bourdon





Le Pèlerin priant la Vierge à l'Enfant





Grâce de Dieu montrant au pèlerin l'oeil qui pleure





Grâce de Dieu montrant au pèlerin l'oeil qui pleure





Grâce de Dieu montrant au pèlerin l'oeil qui pleure





Le Pèlerin devant la mer du péché





Le Pèlerin devant la mer du péché





Le Pèlerin et le diable qui pêche dans la mer





Le Pèlerin et Hérésie (Le)





Le Pèlerin et Grâce de Dieu





Le Pèlerin et Jeunesse





Le Pèlerin et Jeunesse





Le Pèlerin et Jeunesse





Grâce de Dieu montrant au pèlerin une nef, la Religion





Le Pèlerin et Charité sur la nef de Religion





Le Pèlerin sur la nef de Religion





Le Pèlerin sur la nef de Religion





Le Pèlerin sur la nef de Religion





Le Pèlerin et Charité sur la nef de Religion





Trois morts servant trois vivants à table





PLe èlerin lié par Obéissance





Le Pèlerin rencontrant Vieillesse et Maladie





La Mort apparaissant au pèlerin





Le Pèlerin alité





Le Pèlerin alité





Pèlerin alité





Pèlerin alité





Pèlerin alité





Licorne ; Ours





L'Ame du pèlerin et Reproche





L'Ame du pèlerin et Reproche face à saint Michel





L'Ame du pèlerin et Reproche face à saint Michel





Pèlerin alité et Justice





Ames damnées emmenées par des diables





L'Ame du pèlerin et son ange gardien cheminant vers le Purgatoire





L'Ame du pèlerin et son ange gardien dans les flammes du Purgatoire





Anges gardiens implorant Prière pour les âmes au Purgatoire





Ame du pèlerin et son ange gardien dans les flammes du Purgatoire





En Enfer, l'âme du pèlerin devant le supplice des hypocrites





En Enfer, l'âme du pèlerin devant le supplice des querelleurs





En Enfer, l'âme du pèlerin devant le supplice des luxurieux





En Enfer, l'âme du pèlerin devant le supplice des luxurieux





L'Ame du pèlerin et son ange gardien quittant l'Enfer







Poésie des Enluminures

Le Pèlerinage de la vie humaine / Guillaume de Digulleville

Autre version


Deux femmes refont un lit





Le moine Guillaume repose dans un lit





Ange gardien de la forteresse





Equerre d'Or











Grâce de Dieu: "ce bourdon est ton épée spirituelle"





Mémoire porte les souvenirs





Le Pèlerin dans sa robe éclatante lit au vieillard:
"Ecoute le message d'amour, en oubliant ton coeur,
tu es devenu vieux et froid comme le glaçon"





Conscience parle au Pèlerin:
"Sors de l'écorce inerte. Qui t'empêche de voler au-dessus de toi?
Regarde-toi tel que tu es"











Le paysan rempaille une natte











Regarde! L'oeil du sommet. Il verse des larmes sur ta peine.
Je les garde pour ton bain.





Grande mer arrêtant le Pèlerin. Des personnages sont en train de se noyer . Deux anges viennent à leur secours.





"Qui t'empêche de voler au-dessus de la mer?" demande Jeunesse.
Mes ailes me portent vers le ciel.
Grâce à elles, je te mènerai à celle qui te délivrera de toute pesanteur. Monte sur mes épaules et je te porterai à travers les airs"





A mesure qu'elle s'approchait de lui, Mort devenait plus belle.
Il contemplait maintenant les traits si doux de son visage.
Et voyant son sourire radieux, il espérait que la dame se penche un peu plus vers lui.
Il la voulait toute proche, il la désirait. Alors, dans un sourire,
Mort laissa courir sa faux et sépara son âme de son corps.